Canyons 2000

Le 14 juillet 2000, Barranco Manatuero (Monte perdido – Buerba):

Petit canyon sec, affluent du Yesa, qui permet de rejoindre le Yesa de manière sympathique. Bonne initiation aux rappels et visite de grotte possible.

Cliquez sur les photos pour les aggrandir.




Le 02 juillet 2000, gorge du Cassiès (Arbéost):

Superbe descente à conseiller, assez technique avec des rappels plein

vides accessibles par main courante fixe en cordes ( à vérifier ). Assez

sombre et froid car la descente se déroule dans le bois et est très

encaissée. Quelques rappels sous eau et petits toboggans.

 





Le 01 juillet 2000, Les gorges du Cely (Gourette):

Très sympathique ruisseau à parcourir à cette époque.
Bonjour la

marche d’approche, couvrez vous des pieds à la tête, pantalon toile léger

et tee-shirt à manches longues car on s’est fait bouffer par les taons (

j’ai au moins une trentaine de boutons sur le corps si ça n’est pas plus

et Claire autant). Dès que l’on voit au bout de 30 min que l’on peut

descendre dans le ruisseau ( le terrain s’applatit et le ruisseau devient

accessible), y rentrer, cela ne sert à rien d’aller plus haut.
Pour la

cascade finale du serpent, si vous voulez descendre dans l’eau en toboggan

ce que je ne saurais que vous conseillez, allez chercher avec une petite

main courante l’amarrage le plus proche du vide : la longueur de corde

minimale pour le brin de descente est de 60m, choisissez pour l’autre brin

de rappel, un brin plus long ou 2 brins raboutés pour pouvoir rappeler la

corde de plus loin, juste après la désescalade de 2m.

 

 

Le 26 juin 2000, Les cascades de Maria Valenta (Céret):

Alors là, débit d’eau tip-top, juste ce qu’il fallait… Comme il leur

faut de l’eau pour que les cascades soient agréables à descendre. Nickel.

N’oubliez pas de fractionner le rappel final en deux sous peine de devoir

remonter décoinçer sa corde qui sera passée sous le gros bloc.

 

pas de photo

Le 25 juin 2000, Le canyon de Thuès (Prades):

Je n’ai rien compris, ils avaient coupé le robinet d’eau chaude, l’eau

était juste tièdasse 26-27°C, vous me direz, cela change des canyons

habituels, mais nous qui l’avions fait avec de l’eau plus que chaude ( la

combi nous protégeait de la chaleur ), nous étions hyper déçus. Donc si

vous y allez pour prendre votre bain, c’est pas l’époque idéale en ce

moment. Attendez plus tard…

 

pas de photo

Le 24 juin 2000, Le Llech (Prades):

Toujours aussi génial. Tout le monde a apprécié mais ceux qui ne

l’avait jamais descendu ont été impressionné par le débit d’eau. Très

technique car encore beaucoup d’eau presque trop pour profiter pleinement

de tous les toboggans ( guidés pour certains car cela bouchonait).

 

Le 21 Mai 2000, Le barranco d’Artazul (Navarre):

Le barranco d’Artazul est superbe, agrémenté de sauts, toboggans et le superbe rappel final. Par contre, un monde fou, du fait que les barrancos de la Sierra de Guarra sont infaisables, tout le monde se retrouve ici. Dommage!

 

Le 20 Mai 2000, La caverne de la Leze :

La caverne de la Leze toujours aussi belle et surprenante. De l’eau mais sans problème.

 

Le 14 Mai 2000, Les gorges de la Besse inf (Vallée d’Ossau):

Les gorges de Besse inf sont très belles mais sans eau courante. Dommage!

 

Le 13 Mai 2000, Le Gourzy inf (Vallée d’Ossau):

Le Gourzy inf a pas mal d’eau et de ce fait est très sympa. A faire à cette époque et dans ces conditions.

 

Cette entrée a été publiée dans Canyoning, Conditions rencontrées. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.