Ski de rando (2001-1999)


caille!caille! au sommet du pic de Bataillance.


Le 18 mars 2001, Pico de los Arroyeras

(Formigal) :
 

Temps couvert, relief accroché et quelques flocons. Il y avait une course de ski de rando, il y avait donc du monde. Nous sommes montés jusqu’au col sous le pic, avons grignotté un morçau et sommes redescendus à cause du manque de visibilité. Bonne neige à la descente.
 

Le 17 mars 2001, Pena Blanca

(Cirque d’Anéou) :
 

Départ vers 11h, skis aux pieds au parking bien qu’il ya ait peu de neige.
Nous sommes montés tranquillement jusqu’au sommet ( superbe vue).
Descente sensas avec une neige, un régal ( 5 à 10cm de fraîche).

 

Le 04 février 2001, Pic des Bergons

(Luz St Sauveur) :
 

Superbe temps malgré un petit vent gênant. Arrivés à la crête, ça décoiffait.
RAS : ça passait bien même au niveau de l’accés à la cabane.

Bonne qualité de neige à la descente.
Sommes partis de 1040m, impossible de monter plus haut (J-Claude n’avait pas pris le bon jeu de chaines), piste gelée avec de grosses railles.
 

Le 03 février 2001, Mont agut de Betpouey

(Luz St Sauveur) :
 

Beaucoup de monde à Betpouey, sûrement à cause des conditions météo ( risque élevé en altitude!). Belle journée et bonne neige. Avons pu monter en voiture jusqu’à 980m sans chainer.
 

Le 27 Janvier 2001, Lenquo di capo

(Piau Engaly) :
 

Superbe neige à la descente, un régal!


 

Le 15 Janvier 2001, Pico de los Arroyeras

(Aragon) :
 

Beau temps jusqu’à 11h puis le temps s’est couvert, plafond descendant assez bas, nous ne sommes donc allés que jusqu’au col sous le pic à 2450m.
Bonne neige à la descente.
Sommes partis du parking de la station de Formigal.
 

Le 27 février 2000, Puerto de la Canal Roya et collado de Espelunciecha

(Aragon) :
 

Très jolie ballade dans un cadre splendide. Facile.

Départ à 1720m, on a pu chausser les skis à la voiture malgré un cruel manque d’enneigement. A 14h, 25°C à la fin du mois de février, on se serait cru à la fin du printemps…

La neige : dure tôt le matin, et très rapidement soupe et même bouillon…
 

Le 16 janvier 2000, le pic des Bergons

(Luz Saint Sauveur):
 

Acces jusqu’à 1400m en voiture. Puis direction le pic.

La montée est facile. Au sommet, superbe panorama ( on voit tout le cirque de Gavarnie…). La descente doit être sympa mais la neige était un peu croutée ( skiable tout de même), dommage!


 

Le 15 janvier 2000, Mont Agut de Betpouey

(Luz Saint Sauveur):
 

Sommes montés en voiture difficilement jusqu’à 1200m ( je ne pense pas que l’on puisse monter plus haut). Au bout d’une 1/2 heure de portage, nous avons pu chausser vers 1400m. Belle course sous le soleil avec de superbes panoramas tout au long de la montée. Superbe descente avec de grands champs de neige vierge assez bonne.

 

Le 9 janvier 2000, le Vertice d’Anayet

(Vallée d’Ossau):
 

Belle nuit étoilée. Le matin, il faisait beau puis nous avons vu le brouillard et la crasse monter dans la vallée.

Nous sommes redescendus comme des flêches jusqu’à la voiture avant de se retrouver dans le coton. Fin de la course vers 12h. Dommage!

On y retournera…

 

Le 8 janvier 2000, le pic de Pena Blanca

(Vallée d’Ossau):
 

Temps couvert, mais nous avons eu le temps de faire la course avant que le temps ne se gâte et que la neige ne tombe. Avons mis les couteaux dans l’acces final au sommet. Qualité de neige moyenne, alternance de petite croute et de supers bons panneaux à skier.

 

 
Petit problème :

Pied cassé de Fred :


Non, non, je ne me le suis pas cassé en skiant; et, non, trop peu

original. Je vous explique : j’ai vu a la télé des motos s’amuser sur la

glace au stade de France et j’ai essayé d’en faire autant sur la rocade

de Bordeaux (le seul et unique jour où il y eut neige et glace) et depuis je

regarde sophie partir au ski…Non, elle est sympa ma petite

infirmière, elle préfère me casser les pieds

à rester enfermer à mes côtés tous ces derniers

week-ends.

 

Voilà, pour le ski cette saison, c’est foutu, donc je vous

retrouverai l’an prochain pour de nouvelles randonnées.

 

 

Le 31 janvier 99, le pic de comodoto

(Vallon de pineta):
 

Rando en versant Sud, heureusement car quel froid !

malgré le soleil. Sans portage, nous avons pu chausser les skis

à 200m de la voiture… Bonne neige, dure mais sans problème.


 

Le 16 janvier 99, le port de Campbieil

(Piau-Engaly) :

 

Personne, nous étions tout seuls, et pas

une traçe. Il a fallu q’on se la fasse… Beau temps le matin, celà a

commen&ccedilé à se couvrir après midi. Par contre,

à la descente, neige bof, pas géniale… Très

irrégulière et un peu cartonnée par endroits.



 

Le 28 Novembre 99, le pic d’Anéou

(Vallée d’Ossau):

Beau week-end bien ensoleillé pour rechausser les skis après la saison

estivale.
Samedi après midi, tentative de ski de piste à Gourette : Génial,

j’y retournerai… 4 descentes en 4 heures, quel rendement!

Le lendemain, le régal! Solitude, adieu la foule, les sommets blanchis…Un autre monde.

Enneigement suffisant mais une fois dépassé le Pène de la Glère,

crête très ventée. Nous n’irons pas jusqu’au Pic d’Anéou, Sophie

s’étant faite balayer par le vent. A la descente, neige très irrégulière mais quelques belles godilles

Cette entrée a été publiée dans Conditions rencontrées, Ski de randonnée. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.